Espace Bernard Mantienne, 3 voie de l'Aulne 91370 Verrières-le-Buisson

A VOS SELFIES !!

Du 20 au 26 mai 2020

Tentez de gagner une place de cinéma gratuite. Pour participer c'est simple : reproduisez chez vous une des photos du challenge de la semaine et envoyez-les nous avec vos coordonnées à culture@verrieres-le-buisson.fr

Nous attendons vos selfies avec impatience ! A votre demande, ceux-ci pourront être publiés sur notre page.

 

Découvrez ci-dessous les photos pour

la semaine du 20 au 26 mai !

BRAZIL

L'inspiration de Gilliam

De son propre aveu, Terry Gilliam s'est inspiré de la ville côtière de Port Talbot pour créer le monde de Brazil, une cité dont les usines grises l'ont amené à un imaginer un hommage dont la seule échappatoire serait la chanson Brazil.

Brazil : la chanson

Véritable leitmotiv du film de Terry Gilliam, la chanson Brazil a été chantée à la fin des années 30 par le très populaire chanteur latino Arry Barroso.

Un caméo de Terry Gilliam

Terry Gilliam apparaît furtivement dans son film, en fumeur de cigarettes qui croise le chemin de Sam Lowry dans la tour Shang-ri La.

LA CITE DE LA PEUR

La cité de la peur et Fred Astaire

La chanson « Carioca » chantée par Alain Chabat et Gérard Darmon, est une parodie de la chanson thème du film américain éponyme de 1933, réalisé par Thornton Freeland. Le numéro y était dansé par Fred Astaire et Ginger Rogers.

Postérité de la Carioca

Gérard Darmon a affirmé qu’à chaque tournée promotionnelle, les fans lui demandaient de rejouer sa performance sur « Carioca ». Il a raconté avoir fait un pari avec Maurice Barthélémy avant le début de la promo pour Low Cost : pour chaque Carioca réclamée, un dîner payé. "J'en suis déjà à cinq ou six dîners" avait-il déclaré.

LE FABULEUX DESTIN D'AMELIE POULAIN

De faux ricochets

Audrey Tautou ne sachant pas faire des ricochets, la fameuse scène des ricochets sur le canal Saint-Martin a été réalisée avec des cailloux en image de synthèse.

Coloration brésilienne

Les couleurs principales du film (vert, jaune et rouge) sont une inspiration directe du travail de l'artiste brésilien Juarez Machado.

THE ARTIST

Chapeau, l'Artiste !

Acclamé par les critiques, il a été couronné d'un Prix d'Interprétation masculine pour Jean Dujardin, qui foulait pour la première fois le tapis rouge de la Croisette. Ce dernier a conclu son discours avec humour : "Maintenant je vais me taire... car ça me réussit pas mal !" A noter que le président du jury, Robert De Niro, a déclaré qu'il aurait souhaité donner au film la Palme d'or, mais qu'il n'a pas pu en raison de l'interdiction des doubles prix.

Baiser volé

Histoire d'amour et de romance, The Artist ne va cependant pas plus loin qu'une scène de danse : aucun baiser, aucune nuit n'est partagée entre les deux protagonistes. Bérénice Bejo précise cependant qu'une première version du script était bien plus explicite, mais la scène du baiser fut supprimée suite à une discussion collective entre le réalisateur et ses deux acteurs, afin de coller à la pudeur des films des années 20 et 30.

CATEGORIE LIBRE

 

Vous pouvez bien entendu nous envoyer une photo différente des films proposés cette semaine.

Nous les recevrons avec plaisir !!!

Verrieres-le-Buisson

Cinéma Espace Bernard Mantienne, 3 voie de l'Aulne 91370 Verrières-le-Buisson | Mentions légales | Contact | Tel : 01 69 53 10 37

Verrieres-le-Buisson